Aronis

Groupe de joueurs vaudois
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'éveil des Seigneurs des runes - résumés

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1389
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: L'éveil des Seigneurs des runes - résumés   Ven 17 Nov - 12:33

S.W.A.T
Jeudi 1 novembre 2017

Alors que le silence revient dans la salle, le groupe jette un œil rapidement dans le dortoir pour éventuellement trouver des objets utiles pour la suite de l'aventure. Lorwyn prend avec lui la tête de cheval évidée après avoir vu comment le reste de cette pauvre créature fascinait les ogres. Peut-être cela servira à distraire encore un autre groupe d'ogres. L'exploration des salles continue selon la même méthode: Dyud écoute discrètement aux portes avant de pousser légèrement la porte pour jeter un coup d'oeil à l'intérieur.

Mais la prochaine salle laisse Dyud pétrifié d'horreur. Les murs sont couvert d'inscriptions grotesques de sang séchés, des morceaux de chairs pendent du plafond et le sol est jonché de cadavres démembrés à différents stades de putréfaction. Un ogre, le dos tourné, semble mâchouiller une tête mais Dyud comprend assez vite qu'il est en fait en train d'humidifié son "pinceau". Le Versang charge dans la pièce. Shalelu tire un premier barrage de flèches. L'ogre se jette sur l'elfe mais il est intercepté par la charge de Moira qui lui inflige de sérieux dégats. Avec l'entrée de la port encombrée Dyud doit faire un peu d'acrobatie pour passer à travers son groupe et terminer sa manœuvre dans le dos de l'ogre, l'épée plantée entre les omoplates. Lorwyn défend également Shalelu de toute sa rage et le lacère d'un premier coup d'épée avant d'infliger un coup critique dévastateur à la gorge de l'ogre (57pts de dégats Laughing). La jugulaire coupée et Lorwyn aspergé de sang, l'ogre s'effondre au sol. Rien d’intéressant se trouve dans cette pièce.

Prochaine salle, Dyud avec l'oreille cette fois très aiguisée, entend deux ogres dans ce qui semble être indiqué sur la porte comme l'armurerie principale du fort. Avec un effet de surprise, le groupe charge avec fracas dans la pièce et dispose rapidement des deux ogres.

Spoiler:
 

Le premier étage est maintenant vidé de tout ses occupants. Le groupe monte alors sur les remparts depuis la tour nord du fort. Une fois arrivé le groupe peut maintenant voir l'intérieur de la cour. Une atmosphère de panique général règne alors que sur la première ligne de remparts au loin, Shalelu aperçoit des flèches noirs et le vieille humain libérés de prisons arrosé les ogres de flèches. Vale et Jakardos se battent au corps à corps dans l'enceinte du fort à coté de la caserne toujours en train de brûler. La situation semble être entre les mains des Flèches Noires! Il ne reste plus qu'a nettoyer le deuxième étage et le fort est à nous!

Selon Vale, le fort devient circulaire et on pourra trouver la chapelle, les quartiers du commandant et le tribunal.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1389
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: L'éveil des Seigneurs des runes - résumés   Mer 17 Jan - 13:23

Gros et méchant
Mercredi 15 novembre 2017

En arrivant en haut de l'escalier, le groupe découvre un étage étrangement calme. Un couloir se présente et sur la droite du groupe, une double porte se dresse presque jusqu'au plafond. Le groupe entre dans la salle qui semble être une chapelle voûté alors qu'une nouvelle scène grotesque se présente à eux.

Spoiler:
 

Les murs à l'intérieur de cette énorme salle sont montés avec des dizaines de bois de cerf en trophée. La plupart des bois sont drapés de morceaux de chair pourrie, de bandes de peau ou d'intestin. À l'ouest, l'autel de marbre a été entassé avec les restes mutilés d'au moins une demi-douzaine de morts hommes et femmes. L'image grossière de ce qui pourrait être un chacal à trois yeux a été peinte de sang sur le mur au-dessus de l'alcôve de l'autel. Sur le côté, le groupe aperçoit des statues macabres qui sont en réalité des constructions de chair. Une des "statues" est un cheval avec une tête de femme et une autre, un corps de femme à tête de cheval avec des serres d'aigles à la place des mains.

Un ogre géant est penché sur ce qu'il semble être ses oeuvres d'art. Il entend immédiatement les aventuriers rentrer et se retourne, armé d'un énorme crochet métallique.

Spoiler:
 

Lorwyn commence le combat en invoquant la protection de la foi Verte sur lui même. Shalelu marque sa cible magiquement et décoche une flèche qui se plante dans la peau de l'ogre sans grand effet. L'ogre fou de rage, charge en direction de Moira l'épaule en avant. La naine est projeté au sol pendant que l'ogre lève son crochet contre Dyud. Le moine effectue une parade en détournant la force de l'ogre.
Lorwyn profite de cette instant pour infliger un coup critique dans les côtes de l'ogre. La pluie de flèche continue de la part de Shalelu. L'immense ogre n'hurle pas de douleur mais est pris d'un rire dément. Il semble complètement ignorer les blessures. Moira se relève et fonce sur l'ogre, l'attaquant deux fois. Dyud n'a pas le temps de réagir que l'ogre enchaîne les coups dévastateurs, mettant le moine inconscient. Après un deuxième coup critique avec son épée à deux mains, Lorwyn invoque un fouet épineux et de toute sa force, éloigne l'ogre du corps de Dyud pendant que Moira lui administre une potion de soin. Mais l'ogre monstrueux ne se laisse pas faire et fonce alors sur Lorwyn. Un énorme coup de crochet met le demi-elfe inconscient. Dyud intervient alors et tue l'ogre de deux coups d'épée bien placés. Il s'effondre alors par terre. Moira, impressionner par les dégâts qu'inflige le paladin le surnomme le "boucher vegan". Dyud éclate de rire et soutient ce surnom.

Après une petite pause où les potions et les sorts de soins sont utilisés, le groupe repars. Mais alors que le groupe s'apprête à partir, Lorwyn découpe la tête l'ogre monstrueux qui a tout pour être le chef du clan. Il espère pouvoir retenter une intimidation avec cet décapitation.

A travers la porte de la prochaine pièce, Dyud entend la présence d'ogre. Après avoir expliquer ses intentions, Lorwyn ouvre la porte et jette la tête de l'ogre dans la pièce. Quelques secondes après, Moira fonce sur un ogre se trouvant bouche béé dans la pièce. Un autre ogre se tient à ses côtés, choqué de voir cette tête rouler au sol. Shalelu fait un headshot sur ce dernier qui s'écroule lourdement par terre. Le silence revient à nouveau sur l'étage.

_________________


Dernière édition par Kalips le Mer 17 Jan - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1389
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: L'éveil des Seigneurs des runes - résumés   Mer 17 Jan - 17:33

Aux premières lueurs du cinquième jour. A l'aube, regardez à l'est.
Mercredi 16 janvier 2018

Toujours dans le même élan qui porte l'attaque sur le fort, les aventuriers ne s'arrêtent pas. Même si le groupe est blessé et diminué. Lorwyn dit alors "Allons, nous avons bientôt terminer d'exterminer la vermine de ce fort, continuons par là." Le paladin pointe alors la porte nord de la salle. Le groupe acquiesce et s'engage alors dans la pièce suivante qui est en fait un escalier en colimaçon menant à la plus haute tour du fort. Au sommet de la tour se trouve une cloche fendue. Cette dernière, suspendue à un énorme cadre de chêne, occupe la majeure partie de la tour. La sonnette de la cloche a été enlevée et remplacée par un ranger mort à l'envers, une barre d'acier fermement attachée à son crâne. Une table de travail cassée et trois chaises se trouve ici, tachées avec le sang du mort. Shalelu évaluant la ligne de vue de la tour dit: "Je vais rester ici prêter main forte au combat en bas. J'ai une parfaite position stratégique. Continuez, je vous rejoint quand la cours sera libre!" A peine sa phrase terminée, une flèche était déjà décochée de son arc.

Le Versang redescend alors de la tour et s'occupe de la dernière pièce. Le moine approche alors doucement de la dernière porte. Il entend définitivement la langue ogre, même si pour une fois, ils ne semblent pas se gueuler dessus. "Comment procède-t-on pour celle là?" demande Dyud en chuchotant. "On est mal en point, on ne peut pas risquer une entrée fracassante..."
"C'est vrai" dit Moira. "On peut ouvrir doucement la porte et regarder discrètement ce qu'il se passe"
"Parfait, je regarde" dit Dyud. Poussant la porte doucement, le moine a une vue de la pièce. Les murs de cette chambre sont décorés de belles épées, de têtes d'animaux empaillés et d'une carte. Une grande table de chêne entourée de plusieurs chaises a été brisée en éclats, et un immense lit en baldaquin a été détruit. Une armoire ouverte qui contenait autrefois plusieurs bouteilles de vin a été écrasée. Les bouteilles également cassée diffusent encore un léger parfum de vin qui s'attarde dans la pièce.

Soudain son regard croise celui d'une ogresse qui semble terminé une incantation magique dans sa direction, une flammèche dans la main. Dyud n'a même pas le temps de sursauter qu'une boule de feu crépitante se dirige sur lui. Dans un réflexe, Dyud s'engage dans la pièce en cherchant les hauteurs en marchant contre le cadre de la porte et d'un saut d'une grande maîtrise, termine dans la pièce sans aucune égratignure. La déflagration désintègre la porte dans un éclat de bois et de feu. Moira esquive une grande partie de l'explosion de feu par contre Lorwyn est touché de plein fouet. Heureusement, son aura de résistance magique le protège dans un crépitement d’énergie verte lorsque la boule de feu s'écrase dessus. Moira, en profitant aussi de l'aura, s'en sort bien. Un autre ogre sans arme, se tient à coté de l'ogresse.

Spoiler:
 

Dyud engage le combat contre l'ogresse et lui inflige des blessures avec son épée courte. C'est alors que l'image matérielle de l'ogresse se tord et trois double se forment la rendant compliqué à toucher au corps à corps. Lorwyn débouche sa dernière Superbock™ et s'approche de l'ogresse. Moira charge sur l'ogre désarmé et lui inflige des dégâts. Ce dernier arrache un pied du lit déjà effondré et assène deux coup sur la naine.

L'ogresse ne se laisse pas faire et envoie six projectiles magiques à bout portant sur le moine. Il tombe inconscient mais pas avant d'avoir utilisé ses talents de tueur de mage pour faire tomber deux doubles! Lorwyn tente de toucher l'ogresse et fait disparaître un double et rate son deuxième coup! Moira court sur le corps de Dyud et le relève avec sa dernière potion de soin. Malheureusement, l'ogre l'assène d'un lourd coup de son pied de lit et tombe inconsciente à son tour. Dyud à peine relevé continue le combat acharné contre la lanceuse de sort, la sueur au front. L'ogresse subit des dégâts mais elle est loin d'être dans un état critique alors que le Versang utilise ses dernières forces.
Dyud tombe au combat après avoir reçu encore une série de projectile magique. Il ne reste plus que Lorwyn, debout et haletant au milieu des deux monstres. Avec rage et l’énergie du désespoir, il porte un coup critique d'une telle violence à l'ogresse que son bras droite tombe au sol, tranché net. L'ogresse hurle de douleur et assène Lorwyn d'un coup de poing qui le fait tomber au sol.

C'est fini.

Dans un état de conscience second, le sang aux lèvres, le demi-elfe lâche la poignée de son épée.

Après un moment qui semble être une éternité, le groupe défait, entend du bruit. Un bruit de combat. Ils croient percevoir une armure scintillante reflétant la lumières des torches. Une foule de silhouettes semble se trouver autour des héros du Versang, décochant des flèches. Un cri de guerre familier à l'accent nain retentit alors. Le tout dans une mélodie jouée à la flûte également familière qui résonne dans les oreilles de Moira, Lorwyn et Dyud.

Vaseux, ils aperçoivent Jakardos décapiter un ogre. Lorwyn sent alors des mains prendre son visage délicatement. Quelqu'un essaie de lui parler. "Lorwyn! Lorwyn!" Il reconnait alors le visage de sa tendre Shalelu et dans un sourire tombe complètement inconscient.



Dyud, Moira et Lorywn se réveillent alors dans des lits. Ca sent pas bon mais c'est propre. Ils reconnaissent immédiatement une pièce du château qu'ils avaient vidés dans la nuit. Un homme des Flèches Noires prodigue des soins et en remarquant notre réveil, dit: "Ne bougez pas, vous avez besoin de repos. Je sors chercher Jakardos".

Un instant plus tard, il revient en sa compagnie. Jakardos a toujours une mine grave mais malgré cela, il esquisse quand même un sourire avant de dire: "Madame, Messieurs, Bravo! Le fort est de nouveau à nous!"

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalips
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1389
Age : 27
J'habite à: : Lausanne
Je joue à: : 40k, BFG, Battle T9A, Battletech, Dreadball, D&D 5e.
Mes armées sont: : 40k: Orks BFG: Orks Battle: O&G Dreadball: Orx

Date d'inscription : 18/05/2009

Profil du joueur
Lieu:
Jeux actifs: WH40k, BFG, D&D
Fréquence de jeu: 2-3x par mois

MessageSujet: Re: L'éveil des Seigneurs des runes - résumés   Lun 5 Fév - 16:30

Baywatch: Alerte à Bac-de-la-tortue
Mardi 30 janvier 2018

Les aventuriers rhabillés et reposés, sont alors invités dans la salle des cartes. Autour de la grande table rectangulaire se trouve Vale, Jakardos, Amil, Pelgrin, Shalélu et un drakéide aux écailles d'argents à la mine sombre. Lorwyn se souvient: c'est l'individu qui était inconscient lorsqu'ils avaient libéré les prisonniers au sous-sol. Il est habillé d'une armure en cuir pratique et de plusieurs ceintures bardées de dagues.

En entrant, Jakardos invite les nouveaux venus à s'asseoir. A la surprise de tout le monde, Il semble heureux et moins abattu. Dyud dit alors: "Alors mes amis comment ce sont passés les combats au pied du fort! Je veux tout savoir." Amil se lève alors de sa chaise d'un ton enjoué. "Mais bien sûr l'ami!" dit-il en sortant en même temps sa flûte de sa veste. Le barde poussa la chansonnette sur le retour de Pelgrin et Amil en voyant des Flèches Noires se battre dans la cours. Il finit alors son acte avec la montée des marches du fort, quatre par quatre, afin de venir secourir Lorwyn, Dyud et Moira. Le drakéide applaudit vivement alors que les Flèches Noires sont encore surpris de la soudaine performance d'Amil. Les membres du Versang, ont tous le sourire aux lèvres, eux qui connaissent bien le spécimen.

"Et qui est cette personne" demande Moira en pointant du menton, le drakéide assis autour de la table. "Je m'appelle Munaxvahrukt" répondit-il. "J'ai de la peine à me souvenir exactement de mon passé, mes derniers souvenirs remontent à une attaque d'ogres... après rien. Mais je suis résolu à terminer le travail que nous avons commencé ici. Si vous acceptez mon aide, mes talents sont à vos services."

Le groupe accepte la proposition. Il y n'a pas vraiment de raison de refuser de l'aide, surtout quand elle est désespérément éparse comme aujourd'hui.

Maintenant deux options s'offrent au groupe. Lorywn propose sans trop de surprise de continuer l'assaut sur le clan des Kreeg afin d'exterminer la nuisance Ogre. Dyud propose d'enquêter sur les noms de client du "Paradis" au Bac de la tortue, mais Jakardos intervient avec une nouvelle requête:
"Je dois vous avouer que retrouver le chef de mon ordre, Lamathar, serait extrêmement bénéfique. Nous sommes maintenant ici moins que 8 Flèches Noires, c'est tout bonnement insuffisant et le moral est au plus bas pour mes hommes. Lamathar est un leader inspirant en plus d'être un combattant très expérimenté. Il saurait gérer la situation du fort mieux que quiconque actuellement."
"Il est encore vivant? Où est-il passé si il n'a pas servis de petit déj aux ogres des Kreeg?" dit Moira d'un ton incrédule.
"J'ai toutes mes raisons de penser qu'il est encore vivant... j'ai trouvé des lettres dans sa chambre. Des lettres et des poèmes d'amour plus exactement pour une certaine Myriana. Je crois comprendre maintenant où il partait lorsqu'il s’absentait du fort à chaque fin de mois. Il disait partir pour "communier" mais je suis sûr qu'il voyait Myriana. Il fait mention du Saule Blanc qui se trouve au sud d'ici, je peux vous notez la position sur votre carte."

Spoiler:
 

Après plusieurs débats, le groupe décide finalement d'effectivement aller chercher Lamathar. Pelgrin reste au fort Rannick pour participer et même diriger les réparations des fortifications. Shalelu décide de rentrer à Point-de-sable car sa mission ici est terminée et elle sent qu'ils ont besoin d'elle. Amil lui retourne à Magnimar afin de faire le rapport au maire.

A peine sortis de l'abri du fort, le déluge continue. Le paladin de la Foi Verte confirme que son origine est toujours magique. Le sol est détrempé et est incapable d’absorber la quantité d'eau. Le groupe prend alors un bateau examiné en avance par Dyud. Shalelu et Amil sont avec nous pour le début du voyage. Dyud avec son expérience maritime prend la barre alors que les plus costaud prennent chacun une perche. Ainsi Lorwyn, Shalelu, Moira et Munaxvahrukt prennent chacun une perche. La naine fait brièvement mention d'un air pas très rassuré à Munaxvahrukt qu'elle ne sait pas nager.

Avec la pluie diluvienne, la rivière qui déborde de son lit est compliquée à naviguer. Munaxvahrukt casse sa perche contre les rochers mais à la surprise de tout le monde, il cherche un bâton de fortune dans l'eau avec ce qu'il semble être de la télékinésie.

Soudain un énorme bruit d'éboulement se fait entendre. Le groupe est concentré sur la navigation et seul Lorywn se retourne. "Regarde la rivière toi, je vois déjà le village, tenez bon! Ou on va couler!" hurle Dyud à travers le déluge. Mais en voyant le visage de Lorwyn se décomposer, le reste du groupe se retourne pour voir une vague énorme les surplombant et se dirigeant droit sur eux. Le moine se cramponne à la barre, le reste de l'équipage se jette alors sur le plancher et Munaxvahrukt agrippe Moira sachant qu'elle ne peut pas nager. Lorwyn invoque une liane pour s'assurer lui et Amil au mât du bateau. La vague heurte alors le bateau, éjectant le moine au loin et disloquant une partie du navire. L'embarcation s'échoue sur les berges nord du Bac-de-la-Tortue. Les eaux sont maintenant plus calmes.

Le groupe reprend ses esprits mais l'action ne cesse pas. Le village du bac de la tortue est en train de sombrer sous les eaux. Les eaux boueuses de la Crâne s'engouffre dans le village pour se jeter avec violence dans le lac Fond d'Argile. Nombre des bâtiments sur les berges sont déjà inondés et risquent de s'effondrer sous la pression. Un groupe d'enfant et une femme se blottissent au fond d'une des carapaces de tortues qui sert de bac: de petites embarcations balotées par les flots et coincé contre le bazar du village et risque de se retourner à tout moment. Plus loin l'église est toujours debout mais ses fondations inondés d'un mètre d'eau. On aperçoit des mouvements frénétiques aux fenêtres des étages. Des villageois piégés à l'intérieur courent dans tous les sens pour essayer de sauver des écrits, réconforter les malades et prier pour leur délivrance.

Le Versang comprend alors que le groupe d'enfant avec la femme sont en réalité une classe d'école et sa maîtresse qui a pensé bien faire en se réfugiant dans un des bac. Lorwyn invoque alors des racines sortant du fond de l'eau pour leur permettre de s'agripper à quelque chose. Munaxvahrukt, lui, invoque un sort de hâte afin d’accélérer le moine. Dyud part comme une flèche en courant sur l'eau dans leur direction (à l'admiration de tout le monde) et le reste du groupe accède par la berge en jetant des cordes en direction du petit bac. Dyud, maintenant dans le bac avec les enfants, prend la corde de Munaxvahrukt, Lorwyn et Moira. Il tire alors dessus pour rapprocher l'embarcation à la berge. Les enfants empruntent la corde tant bien que mal. Un des enfants cependant lâche la corde et est immédiatement pris par la courant.

Dyud, prend la maîtresse sur le dos afin de quitter l'embarcation maintenant que les enfants sont saufs. Il entreprend alors une course sur l'eau avec ses talents de moine. Cependant la maîtresse est complètement paniquée et hurle dans les oreilles de Dyud. Le moine manque de trébucher sur une vague tellement le cri est assourdissant. En pleine course, il sort alors un nems de sa poche dédiée à ça et l’enfonce dans la bouche de la maîtresse pour la forcer à se taire!

Pendant ce temps...

Spoiler:
 


Lorwyn se jete alors instinctivement à l'eau pour sauver l'enfant. Vu l'agitation des eaux, c'est un sauvetage suicidaire mais Lorwyn mets tout ses efforts dans une natation physiquement éprouvante afin de retrouver l'enfant sous les eaux et de le ramener contre le courant sur la berge.

Après avoir sauver les victimes, le groupe n'a pas le temps de se rallier à la berge qu'un nouveau danger survient. La montée des eaux a également amené un crocodile géant sur le village. Un combat s'en suit et le groupe en dispose rapidement!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éveil des Seigneurs des runes - résumés   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éveil des Seigneurs des runes - résumés
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aronis :: Les jeux :: Le jeu de rôle :: L'univers D&D :: Campagne "L'éveil du seigneur des runes" :: La taverne du Dragon Rouillé-
Sauter vers: